Norbert Granget : votre Metteur en Mots

Bonjour à toutes et tous.

Je m’appelle Norbert Granget. Je suis votre Metteur en Mots.

Vous lirez dans les lignes suivantes des éléments de mon parcours professionnel, et vous identifierez que l’accompagnement des personnes en a été le fil directeur.

Mais avant, il est important pour moi d’illustrer l’esprit dans lequel je conçois cet accompagnement dans le changement. Pour cela, je vais m’appuyer sur une activité extra professionnelle que je pratique depuis 1998 : la plongée sous-marine.

Accompagnement au changement et plongée sous-marine

Instructeur depuis 2009 et Moniteur E2 depuis 2014, j’ai accompagné plusieurs dizaines d’adultes et d’enfants lors de baptêmes de plongée. Au début, ils ont quasiment tous peur devant cet exercice extraordinaire pour l’espèce humaine : respirer sous l’eau. Certain(e)s ne savent pas nager, et d’autres avouent même une phobie aquatique. Beaucoup hésitent, sont proches du renoncement.

Naturellement, face à leurs interrogations, je les écoute. Ils peuvent partir s’ils le souhaitent. Ce serait dommage ! Mais moi, je suis tranquille, car je sais que si elle est bien accompagnée, en dehors d’éventuelles contre-indications physiques comme ne pas « passer les oreilles », leur première expérience réelle de plongée sera un succès.

Ils se font pour la plupart des idées à partir de bribes entendues ici et là sur la plongée : les paliers, la pression… Chez beaucoup, le « dialogue intérieur » fonctionne à fond. Ils s’interrogent sur l’eau qui pourrait rentrer dans leur masque, la bouteille qui les entraîne vers l’arrière, l’étanchéité de leur détendeur… Ils ont de multiples sujets d’inquiétude. Mais doucement, à leur rythme, ils se lancent. Et ils ressortiront de l’eau ravis, souvent surpris d’avoir réalisé une action qu’ils pensaient hors d’atteinte, contents d’avoir surmonté leur peur.

En tant que moniteur – coach – j’ai eu un rôle dans leur plaisir et leur réalisation. Naturellement, il a fallu que leur envie soit plus grande que leurs réticences. De mon côté, j’ai préparé pour eux un environnement sécurisé et rassurant ; je leur ai appris quelques éléments techniques, ceux dont ils avaient besoin ; je me suis adapté et ai gagné leur confiance ; je suis allé à leur rythme tout en respectant le processus de plongée ; j’ai assuré leur sécurité tout au long de l’exercice ; ils ont suivi un parcours plus ou moins long, pas toujours le même ;  et à la fin, au-delà du plaisir éprouvé, d’avoir expérimenté l’état d’apesanteur par exemple, ils ont changé leur représentation sur la plongée et sur eux également. Je ne sais pas souvent quel voyage ils ont parcouru intérieurement. Mais la réalité a été la plus forte : ils l’ont fait !

Finalement, nous avons partagé un moment intense et moi, j’étais à leur côté, bien à ma place.

Sans caricaturer les situations que j’ai vécues en entreprise, j’ai retrouvé des éléments semblables à celles de la plongée sous-marine, surtout dans le cas de professionnels en situation de management. Aujourd’hui, je suis à leur côté. Je sais que leurs interrogations sont là : sur leur capacité à réussir les missions qui leur ont été confiées ou les projets dans lesquels ils se sont lancés, à surmonter les difficultés qu’ils rencontrent, à accompagner leurs collaborateurs… Mais je sais qu’ils ont des ressources, et aussi des choses à apprendre. J’ai envie de faire un bout de chemin avec eux, à ma place.

Je me suis préparé pour cela, pour devenir coach, formateur, conseil, biographe ; pour développer l’approche de « coaching des interdépendances »® aussi. Le parcours a été riche en formation et en expérience.

Un parcours professionnel

A l’origine, avant le baccalauréat, je rêvais de devenir humaniste. Quel rapport avec mes études à l’École Supérieure de Commerce de Rouen (NEOMA Business School) ?

L’entreprise bien sûr ! En tant que lieu d’action, collective et finalisée, entre des hommes et des femmes qui y collaborent et la font vivre. Ce sont les interactions qu’ils entretiennent les uns avec les autres dans leurs organisations, comment ils font société, comment ils trouvent leur place, qui m’intéressent.

C’est pourquoi je me suis engagé dans un DEA de sociologie des organisations à l’université Paris Diderot Paris 7.

Auparavant, j’ai travaillé pendant un an et demi au Burkina Faso en tant que chargé de promotion des PME/PMI, à la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat à Ouagadougou. J’ai créé un Système d’Aide à la Création d’Entreprises pour les entrepreneurs individuels : le « SACE ». Il existe encore aujourd’hui sous forme de « Centre de Formalités des Entreprises ».

De retour en France, parallèlement à mes études, j’ai collaboré en tant que chargé de mission au Centre des Jeunes Dirigeants de l’Économie Sociale, à Paris. Je m’y suis consacré principalement à l’étude des entreprises d’insertion. Ces structures revendiquent de permettre à des personnes rejetées par la société, d’y retrouver leur place, en occupant un poste de travail.

Dans ce domaine, j’ai organisé des formations, des journées d’étude, animé des colloques, et coordonné un livre sur l’insertion par l’activité économique sous le pseudonyme de Rémi Lejeune : « L’insertion par l’activité économique en Europe« , Syros, 1993.

Après l’obtention d’une bourse CIFRE du Ministère de la Recherche, j’ai obtenu un Doctorat de Sociologie des organisations à l’Université Paris Diderot Paris 7. Ma Thèse sur l’accompagnement social et professionnel, réalisée sous la direction de Vincent de Gaulejac, s’intitule : « Faire société en entreprise d’insertion », Norbert Granget, Université Paris 7-Denis Diderot.

L’entreprise et l’accompagnement des personnes…

  • par le conseil dans un premier temps, en tant que chargé d’études et formateur au CREAI de Bourgogne
  • puis en poste opérationnel de Direction de foyers de jeunes travailleurs pendant plus de 17 ans.

A ces postes, j’ai vécu l’entreprise de l’économie sociale et solidaire de l’intérieur. J’ai mené des développements, plusieurs réorganisations, une fusion, ouvert plusieurs sites… J’ai créé un CE et un CHSCT avec les instances représentatives du personnel.

Parallèlement, j’ai conçu et expérimenté avec des partenaires locaux et des collaborateurs, une démarche d’accompagnement de parcours originale vers l’insertion sociale et professionnelle : « éva-liaison ».

J’ai mené des interventions de formation. Je me suis impliqué dans des réseaux professionnels et suis devenu administrateur du syndicat employeur de ma branche professionnelle. J’ai siégé dans les instances de négociation paritaires nationales de branche.

Tout au long de mon parcours, je me suis consacré à mieux comprendre la nature des liens existant entre individus, dans la société et dans l’entreprise.

Fin 2014, j’ai développé des activités de formation (management d’entreprise, entrepreneuriat social, environnement législatif de l’action sociale…).

Depuis 2015, j’ai initié un nouveau cycle professionnel en me lançant dans :

Fin 2015, j’ai créé « Le Metteur en Mots » ® et aujourd’hui, je suis à vos côtés, accompagnant le changement, pour vous, les équipes que vous managez ou votre organisation, plus particulièrement dans l’Économie sociale et solidaire et l’action sociale et médico-sociale.

Depuis, j’ai développé et mis en pratique le « coaching des interdépendances »®. Je suis aujourd’hui membre de la Fédération Francophone des Coachs Professionnels (FFCPro). J’en respecte la Charte de déontologie.

Je suis aussi membre du Bureau de l’association Synergie Coaching, réseau lyonnais de coachs en développement et membre-fondateur de l’association Biographicus pour mes activités de biographe personnel et d’entreprise.

Début 2017, j’ai rejoint la coopérative CALAD’IMPULSION, 847 route de Frans à Villefranche sur Saône. Découvrez pourquoi ici.

Prenez connaissance dans les pages suivantes des services que le Metteur en Mots vous propose pour accompagner les changements dans lesquels vous êtes impliqués, avec responsabilité et sérénité.

Au plaisir de vous rencontrer et de collaborer,

Bien à vous,

Norbert Granget

Pour tout renseignement ou prise de contact, vous pouvez joindre Norbert Granget, le Metteur en Mots® au 06 85 61 11 64 ou par mail à l’adresse : mem@metteurenmots.fr

Utilisez les liens suivants pour savoir pourquoi le Metteur en Mots peut vous être utile ; il pratique ; avec qui ?,

et pour revenir à la page d’accueil.